Une autre Europe : c’est l’affaire de toute la gauche.

Publié le par BERNARD L



 

L’année 2009 sera à n’en pas douter un moment fort de débats et de décisions concernant le futur de l’Europe.
En effet les élections européennes de ……….. seront au cœur des enjeux opposants les partisans de l’Europe Néo-libérale à ceux qui veulent initier une autre Europe, une Europe de justice et de démocratie, construite par les peuples et à leur service.
Les politiques de l’union européenne prennent une part déterminante dans tous les domaines de la vie quotidienne de nos concitoyen(e)s.
La règle d’or est la « concurrence libre et non faussée » qui joue contre l’emploi, le niveau de vie et les services Publics, l’environnement et les ressources naturelles.
Face aux attaques sans précèdent, il s’agit de mettre en avant la primauté des droits, notamment sociaux, pour toutes et tous ,face à la concurrence. Il s’agit de s’opposer et de construire des alternatives sociales, écologiques, féministes et démocratiques qui rompent avec les politiques néo-libérales actuelles.
D’ores et déjà les partis politiques de gauche, les syndicats, et de nombreuses associations ont travaillé sur des propositions d’alternatives pour une autre Europe. Propositions qu’il serait intéressant de mutualiser
Nous appelons à construire ensemble un cadre de débats et de mobilisations, qui permette la réalisation de convergences entre les associations, syndicats, organisations politiques et réseaux qui partagent les mêmes préoccupations et souhaitent travailler conjointement dans le respect de l’indépendance et de la place spécifique de chacun.
La logique de ces constructions communes devrait se traduire normalement par un large rassemblement électoral de tous  les anti-libéraux  à l’occasion des futures élections européennes. Ce rassemblement devrait à la fois intégrer l’ensemble des militants anti-libéraux au plan national , mais aussi introduire une certaine mixité (réciproque) avec des militants d’autres organisations européennes.
Notre association  « A Gauche la gauche » est toute à fait consciente que nous sommes aujourd’hui loin de cet objectif que nous appelons de nos vœux.
Telles sont les raisons pour lesquelles « A Gauche la gauche » a décidé d’organiser rapidement  dans notre Département une ou plusieurs initiatives publiques avec l’ambition de faire évoluer le débat à la fois sur le contenu du programme pour une autre Europe
et la constitution sur ce contenu de listes communes  aux élections européennes.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article